• Uhinak aura un panel de 40 intervenants nationaux et internationaux
  • Le congrès sur le changement climatique et littoral se tiendra dans un format hybride: en face à face et en ligne

« Nous bougeons pour agir contre l’urgence climatique » est le slogan sous lequel se tiendra la quatrième édition du Congrès transfrontalier sur le Changement cCimatique et Littoral, qui réunira des représentants de la communauté scientifique et technique et de l’administration publique. Une approche interdisciplinaire avec laquelle ce congrès, promu par Ficoba et le centre technologique AZTI, vise à connaître les besoins des gestionnaires face au changement climatique et à voir ce que la communauté scientifique peut contribuer à les résoudre. Le sujet ne pourrait pas être plus actuel. Les pays, territoires et villes déclarent une urgence climatique.

Quatre blocs thématiques et 40 présentations

Uhinak propose pour sa quatrième édition quatre blocs thématiques : Urgence climatique : notre côte en 2050 ; Événements extrêmes et mesures d’adaptation ; Carbone bleu et atténuation du changement climatique ; et Gouvernance et outils de gestion.

Une quarantaine de présentations seront données par un panel d’intervenants nationaux et internationaux de haut niveau qui partageront pendant deux jours à Ficoba leurs idées et réflexions afin de concevoir le contexte approprié pour aborder l’urgence climatique et ses effets sur le littoral dans une perspective plurielle, transversale et multidisciplinaire.

Parmi la longue liste d’orateurs qui participeront à Uhinak, déjà consultable sur le site web du congrès, il faut souligner des participants tels que le professeur d’écologie, membre de l’Institut d’océanographie et de changement global de l’Université de Las Palmas de Gran Canaria. Javier Aristegi, professeur et chercheur en océanographie biologique et changement climatique, qui sera chargé du discours d’ouverture de la première journée.

  1. Arístegi abordera dans sa conférence les solutions océaniques pour éliminer le CO2 : un défi pour la science et la gouvernance.

María J. Sanz, professeur Ikerbasque et directrice scientifique du Centre basque pour le changement climatique (BC3), centre d’excellence du gouvernement basque et de l’unité d’excellence Maria de Maeztu, où elle dirige une équipe de recherche multidisciplinaire, prononcera le discours d’ouverture de la deuxième journée d’Uhinak. Sa conférence portera sur le changement climatique et le carbone bleu.

Uhinak en format virtuel

Cette quatrième édition du congrès sur le changement climatique et côtier se déroulera selon un format hybride dans lequel les présentations et l’ouverture proprement dite auront lieu dans l’Auditorium de Ficoba, tandis que les participants au congrès participeront à distance grâce à la diffusion en streaming des contenus d’Uhinak.

L’inscription est ouverte et peut se faire sur le site web du congrès (www.uhinak.com), avec des prix réduits afin que toutes les personnes intéressées puissent s’inscrire.

À propos d’Uhinak

Uhinak, Congrès Transfrontalier sur le Changement Climatique et Littoral promu par Ficoba et le centre technologique AZTI, est soutenu par un Comité Technique composé de représentants du Gouvernement Basque (Ihobe), du Conseil Provincial de Gipuzkoa, de la Communauté d’Agglomérations du Pays Basque, de l’Adegi, du CSIC/ESADE/CEAB, Bureau espagnol du changement climatique, BC3, Centre Atlantique de l’EUCC, Association des ingénieurs civils du Pays basque, Fondation Naturklima, AIHR (Association internationale d’ingénierie et de recherche hydroenvironnementales), Observatoire de la durabilité-Fondation Cristina-Enea, Eurorégion Nouvelle Aquitanie-Euskadi-Navarre et AZTI.

En outre, Uhinak bénéficie du soutien de nombreuses institutions telles que le Département de Développement Économique, de la Durabilité et de l’Environnement, du Gouvernement Basque par le biais de son entreprise publique Ihobe, le Conseil provincial de Gipuzkoa (Département de l’environnement), la Communauté d’agglomération Pays Basque et la Région Nouvelle Aquitaine.