2020 a été un exercice atypique, absolument conditionné par les conséquences de la pandémie.

L’année a commencé pour Ficoba avec l’organisation de nombreux événements (OPE Conseil Régional de Guipuzcoa, projet Ocean i3, Prix Irun Ekintzan, JERICO-S3 week #1 Joint European Research Infrastructure of Coastal Observatories: Science, Service, Sustainability, Translanekin, XI Jornada Ferrocarril), parmi lesquels il convient de distinguer la deuxième édition de Go Mobility les 11 et 12 mars.

Après ce salon autour de la nouvelle mobilité, le confinement décrété par les autorités et les mesures pour garantir la sécurité et la santé des personnes ont entraîné la paralysie de l’activité de Ficoba. À partir de juin, l’organisation de deux réunions professionnelles a pu reprendre timidement, suivies des examens du PEP (Patron Embarcations de Plaisance), en juillet.

Retour de l’activité au quatrième trimestre

À partir de septembre 2020, Ficoba a pu reprendre progressivement l’organisation de salons, de congrès, de concerts et d’autres événements, après avoir conçu et déployé un éventail de mesures pour offrir les meilleures garanties de prévention et de sécurité à toutes les personnes participant aux événements : travailleurs, exposants, visiteurs, fournisseurs…

Le premier rendez-vous grand public a été un concert d’Irun Zuzenean le 26 septembre pour 400 personnes au Pavillon 3. Il a été suivi par Caravantur (2 au 4 octobre), Bioterra (9 au 12 octobre), Ekodrive (18 au 31 octobre), le congrès du changement climatique et du littoral, Uhinak (4 au 5 novembre), Be Veggie (5 au 6 décembre) et Ficoauto (18 au 20 décembre).

En parallèle, d’autres événements à forte affluence seront organisés comme plusieurs OPE du Conseil Régional de Guipuzcoa et le Tour d’Espagne, avec un départ officiel depuis Irun, qui a occupé tous les espaces de Ficoba entre le 14 et le 20 octobre avec la participation de près de 2 000 professionnels.

Les espaces diaphanes de Ficoba et les mesures hygiéniques et sanitaires rigoureuses ont permis de proposer une alternative viable pour la tenue de réunions, de congrès et de salons. Des propositions qui se sont élargies à d’autres formats comme l’hybride ou en ligne, qui étaient déjà envisagées précédemment, et qui, ces mois-ci, ont permis de mener à bien l’activité de Ficoba.

2020 en chiffres

Au cours de ces douze mois, Ficoba a accueilli 6 salons, 15 événements et 59 réunions, auxquels ont participé 39 404 personnes. Par contre, 10 salons ont été annulés, le Congrès « Entre Mares » sur les ports romains, qui a été reporté au mois de novembre 2021, et plus de 100 événements.

 Les rigueurs de la pandémie ont représenté une impasse dans le parcours de croissance de Ficoba avec une réduction de 74 % de l’activité des Salons et des Expositions,

de 64 % des réunions, de 77 % des événements et de 81 % du nombre de visiteurs.

Cette baisse de l’activité s’est reflétée dans les résultats, avec une perte de 170 000 euros. Un chiffre auquel le parc des expositions peut faire face grâce aux résultats positifs obtenus au cours des années précédentes.

Le fait que Ficoba ait pu reprendre un bon rythme d’activité au dernier trimestre 2020 coïncide avec l’état actuel du marché national et international des salons, comme le confirme le « 26 UFI Global Exhibition Barometer », qui s’est tenu en janvier.

L’association mondiale des parcs des expositions souligne les meilleures perspectives de récupération pour les parcs locaux et régionaux, qui vont être à l’origine d’un retour progressif à la normale. En effet, ils peuvent atteindre la rentabilité avec des formats d’événements plus réduits et leurs visiteurs, provenant d’un environnement plus proche, ne sont pas affectés par les restrictions de mobilité à l’échelle nationale et internationale.

Positionnement et calendrier pour l’année 2021

Si l’évolution de la pandémie le permet, l’activité économique et, par conséquent, celle des salons et des événements également, reprendront également peu à peu. Les études et les clients confirment que le type d’événements qui prendra le plus de temps à récupérer les rythmes antérieurs à la crise sera celui des réunions et des événements de tiers.

Voilà pourquoi Ficoba va centrer ses efforts sur la poursuite de ses propres salons. Aujourd’hui, la prospection de deux nouveaux salons professionnels et un autre grand public est déjà avancée. Ils seront incorporés au calendrier de Ficoba au cours de l’année 2021 et 2022.

Concernant les rendez-vous déjà confirmés, Bioterra revient à ses dates habituelles et aura lieu du 4 au 6 juin. Un autre des grands événements du calendrier de Ficoba dont la tenue a été annoncée est Expogrow, qui aura lieu du 3 au 5 septembre. Caravantur aura lieu du 30 avril au 2 mai, Ekodrive reviendra du 1er au 3 octobre, Ficoauto du 12 au 14 novembre et Be Veggie les 4 et 5 décembre.

Même si l’évolution de l’année reste une source d’incertitude majeure, Ficoba espère une importante croissance de l’activité, qui vendra, fondamentalement, de salons grand public et également de l’organisation d’activités telles que l’OPE, les examens, etc., qui trouvent en Ficoba un lieu confortable et sûr pour se réaliser. Un cadre dans lequel Ficoba redeviendra un moteur de la reprise économique du territoire.

www.ficoba.org