• Plus de 80 sociétés exposantes ont confirmé leur présence à la 19e édition de le salon
  • La production biologique continue de progresser au Pays basque : les opérateurs biologiques augmentent de 8% et les hectares de production biologique de 16% d’ici 2021
  • La 19e édition de Bioterra se tiendra du 3 au 5 juin à Ficoba

La Journée Mondiale de l’Environnement approche (5 juin) et avec elle, Bioterra, la plus ancien salon de Ficoba et l’événement incontournable pour les personnes engagées dans les produits et services respectueux de l’environnement.

Comme lors des éditions précédentes, la réponse des professionnels du secteur a été excellente et plus de 80 entreprises exposantes ont déjà confirmé leur présence au salon leader du Pays basque pour les produits écologiques, la bio-construction, les énergies renouvelables et la consommation responsable.

Chaque année, Bioterra se concentre sur un aspect spécifique de la durabilité. À cette occasion, il s’est concentré sur la permaculture. Une philosophie et un mode de vie qui sont nés liés à l’agriculture durable, mais qui se sont aujourd’hui étendus à tous les domaines de l’activité humaine.

Fondée sur la biodiversité de chaque écosystème, la permaculture propose des idées et des solutions, locales et globales, pour concevoir des habitats humains ayant vocation à durer dans le temps en prenant soin de la terre, des personnes et en garantissant un avenir durable en partageant les ressources avec équité. Bioterra abordera la permaculture de différents points de vue tels que l’alimentation, la bio-construction, la technologie et les outils, la culture et l’éducation, la santé et le bien-être et la gouvernance communautaire.

La production écologique au Pays basque continue de progresser

Un autre domaine qui a toujours été très présent chez Bioterra est la production biologique, tant au Pays basque que dans d’autres régions d’Espagne. Dans le cas du Pays basque, elle est représentée par le Conseil de l’agriculture et de l’alimentation écologiques, Ekolurra. Son président, Arantza Eguskiza, a présenté les chiffres de la production biologique de l’année dernière à Bioterra. Ces chiffres positifs montrent que l’agriculture biologique au Pays basque poursuit sa tendance à la hausse.

Mais, comme il l’a souligné dans son discours, « la stratégie européenne « De la ferme à la fourchette » nous fixe un objectif ambitieux pour 2030. Nous devons atteindre 25 % de nos terres en production biologique. Actuellement, 4,3 % de la surface cultivée est certifiée biologique. Le changement doit être puissant dans les années à venir.

Tant les producteurs organiques que la surface organique ont augmenté. Plus de 60 personnes ont rejoint la conversion biologique.

Au total, il y a 710 opérateurs certifiés, ce qui consolide une augmentation de 8 % des opérateurs, les nouveaux agriculteurs biologiques du Gipuzkoa étant ceux qui ont connu la plus grande augmentation, avec 12 % de personnes supplémentaires produisant sur la base de paramètres biologiques, 283 au total.

Dans le même temps, l’extension des cultures biologiques a également augmenté, atteignant 7 905 hectares, dont 1 200 nouveaux hectares, soit une augmentation de 16 %. Le territoire de Gipuzkoa se distingue avec une augmentation de 22%, bien qu’Araba continue d’être le territoire avec la plus grande surface certifiée, avec 59% des terres biologiques basques.

Production de vin et de viande : secteurs émergents

Le secteur de la viticulture et la production de pâturages et de prairies se distinguent par leur croissance notable. La superficie consacrée à la production animale, tant en pâturages, prairies et fourrages, est très importante, avec une augmentation de 20% par rapport à l’année précédente. Il y a 975 nouveaux hectares destinés à la production de bétail biologique.

L’augmentation des vignobles biologiques est de 16% et de 150 nouveaux hectares certifiés par rapport à l’année précédente et marque une tendance continue de croissance de la production de vin biologique.

La production de fruits a connu une croissance modeste de 7%. Bien que moins d’hectares en Araba et Bizkaia soient consacrés aux arbres fruitiers, le territoire de Gipuzkoa a consolidé une augmentation de 15%, et compte désormais 296 hectares certifiés.

La production horticole est restée stable au cours de la dernière saison productive. 182 hectares sont destinés à sa production, soit un de moins qu’en 2020, avec une légère augmentation dans le territoire de l’Alava, et une légère diminution dans le Gipuzkoa.

Légère croissance de la transformation

On constate une augmentation modérée des activités de transformation, avec 238 opérateurs biologiques à l’heure actuelle, soit 13 de plus qu’en 2020. 186 sont des transformations à base de plantes, et 52 sont à base d’animaux. Les augmentations ont été enregistrées dans la production de conserves, de produits de boulangerie et de produits laitiers.

Nouveau site web de Bioterra

À l’approche de son 20e anniversaire, qui aura lieu en 2023, Bioterra a commencé à préparer l’événement. L’une des premières actions a été la rénovation du site web du salon. Une page très visuelle qui reflète la richesse du contenu avec lequel Bioterra a captivé près de 180 000 visiteurs au cours de son histoire.

Informations pratiques sur Bioterra 2022

La 19e édition de Bioterra ouvrira ses portes du vendredi 3 juin au dimanche 5 juin.

Le salon sera ouverte sans interruption de 10h00 à 20h00 le vendredi et le samedi et de 10h00 à 18h00 le dimanche. Entrée et parking gratuits. L’arrêt Euskotren se trouve à 50 mètres.

 Plus d’informations : bioterra.ficoba.org