• Avec un large éventail d’expositions, des conférences informatives, des ateliers de cuisine, des expositions, des activités pour les enfants, des tombolas, de la musique live…
  • L’Université de Navarre et Proveg choisissent Be Veggie pour réaliser leur étude de terrain sur le véganisme.
  • Nouveauté cette année, les personnes participant à Be Veggie pourront être accompagnées de leur chien.
  • Le programme complet peut être consulté sur le nouveau site web du festival. www.beveggie.eus
  • Entrée et parking gratuits

 

Be Veggie, l’événement qui promeut un mode de vie 100% végétal, revient à son rendez-vous annuel à Ficoba, le parc des expositions du Gipuzkoa. Un événement qui évolue parallèlement au changement d’habitudes qui s’opère dans la société, avec une augmentation progressive du nombre de personnes optant pour une alimentation entièrement végétale.

En pensant à ce groupe de plus en plus important de personnes qui embrassent le véganisme pour des raisons de durabilité et d’empathie envers les animaux, Be Veggie a organisé un événement qui combine un large éventail d’expositions avec un programme d’activités permettant de découvrir ce qu’est le véganisme et comment vivre en accord avec ses postulats. Un espace de connaissance et de réflexion, mais aussi de loisirs et d’amusement.

Une vision à 360° du mode de vie végétalien

Cette quatrième édition de Be Veggie comprendra des espaces d’exposition avec 55 sociétés exposantes proposant de la nourriture 100% végétale, des cosmétiques et de la mode adaptés aux végétaliens, des produits zéro déchet et non toxiques, des publications et des associations à but non lucratif, notamment des sanctuaires et des organisations axées sur la sensibilisation au mode de vie végétalien.  Une offre qui permet aux personnes qui assistent à Be Veggie de repartir avec une vision à 360° de ce mode de vie.

Dans la section alimentaire, la plus importante du festival, l’exposition sera composée de fruits et légumes, d’huiles, de noix, de graines, de légumineuses, d’alternatives à la viande transformée, de super aliments, de compléments alimentaires, de pâtisseries végétaliennes, de boissons et, bien sûr, de foodtruck et de restauration sur le salon lui-même (pintxos, portions, café, pâtisseries…) pour déguster la nourriture végétalienne variée sur place.

Conférences informatives

L’espace Berriketan (terme basque signifiant « bavardage ») accueille les conférences d’information sur le mode de vie végétalien. Comme lors des éditions précédentes, Emaus a décoré cet espace de manière durable. Le programme sera ouvert par Ana Calvo, titulaire d’un master en diététique et nutrition. Lors de cette conférence, parrainée par l’Union végétarienne espagnole (UVE), l’organisation partenaire de Be Veggie, Ana Calvo expliquera comment s’épanouir dans tous les aspects du bien-être grâce à un mode de vie végétalien.

Elle sera suivie par Cruelty-Free Asami, chercheuse, communicatrice et créatrice de contenu indépendante, qui présentera un exposé sur l’écoblanchiment dans l’industrie des cosmétiques sans cruauté. Lucía Martínez, également connue sous le nom de Tell me what you eat, auteur des livres à succès Vegetarians with more science et What should I feed her, et diplômée en nutrition humaine et diététique, se concentrera sur l’alimentation végétalienne saine. La journée se terminera le samedi 3 décembre, à la Reserva Hijos del Bosque, par une conférence sur les protocoles et les étapes essentielles en cas de nécessité d’agir pour sauver et apporter les premiers soins aux animaux sauvages blessés.

Rosa María Cajiga, docteur en bioéthique de l’Université suisse de Bâle, ouvrira les conférences de la deuxième journée de Be Veggie par un exposé sur le droit animal.  Elle sera suivie d’un entretien avec Izaskun Unibaso, créatrice de contenu, éducatrice sur l’éducation des enfants et le véganisme et auteur du site Peace Love Vegan.

Les tables rondes : alimentation végétale, communication et mode végétaliennes

Be Veggie vise également à analyser et à confronter différentes perspectives sur un même sujet, c’est pourquoi différentes tables rondes ont été organisées. Dans l’un d’entre eux, les nouvelles tendances en matière d’alimentation végétale seront discutées par des experts tels que Clara Talens, chercheuse principale dans le domaine des nouveaux aliments du centre technologique AZTI, Marta Verona, nutritionniste et gagnante de Masterchef 6, et Milos Dukat, PDG/fondateur d’Isauki seafood.

La communication efficace pour aider les animaux sera un autre des sujets abordés lors de la table ronde partagée par Rocío Cano Couto, diplômée en sociologie, titulaire d’un master en responsabilité sociale et durabilité des entreprises et diffuseuse à @veganaynormal ; Miriam Jiménez Lastra, sociologue, politologue, médiatrice, militante et diffuseuse sur les réseaux sociaux ; et Verónica Larco, directrice de la communication de ProVeg España, entité collaboratrice de Be Veggie.

Le monde de la mode et son chemin vers la durabilité sera le thème autour duquel Airí Ferrer, coordinatrice de Fashion Revolution Euskadi, diplômée en design (Elisava et Université de Southampton) et en gestion durable des entreprises (Cambridge Institute for Sustainability Leadership), a travaillé pendant 20 ans dans l’industrie de la mode dans différents domaines, de la conception à la production en passant par la gestion d’équipe, en Europe et en Asie, ou elle a vécu et travaillé pendant 6 ans ; Adele Orcajada, chercheuse, bibliothécaire et conservatrice des matériaux depuis 2014 et partenaire de Material Driven, une agence de design et une matériauthèque, où elle continue d’explorer l’innovation des matériaux avec des marques et des institutions ; et Julen Urtxegi cofondateur de la marque Wave Back Project, qui fait partie de Gk Green Fashion.

Activisme : l’action contre la passivité est le titre de la table ronde qui réunira Izaskun Serbiola, directrice de Mater, un centre spécialisé dans la conception et le développement de projets éco-sociaux innovants dans le but d’encourager l’action des individus et des groupes vers des modes de vie plus respectueux de l’environnement ; et des représentants de Fridays for Future Gipuzkoa, d’Anonymous et de L214, une association française de défense des animaux.

Du Congee aux friandises de Noël, en passant par les phoskitos et une barre de chocolat végétalienne.

Sukaldean (dans la cuisine, en basque) est l’espace où se déroulent les ateliers de cuisine et le showcooking de Be Veggie. Une proposition très réussie parmi les visiteurs du festival. Helenka Santos, une habituée de Be Veggie, montrera comment cuisiner les aliments fermentés d’hiver avec la choucroute aux pommes et le chou.

Les recettes de Noël seront sous la responsabilité de Lucía Patricia Menéndez avec des propositions telles qu’une crème aux fruits de mer, un ragoût d’agneau végétalien, des chocolats et un flan au nougat.

Cristina Franco, des Raíces de Ibiza, propose une cuisine végétalienne à haute vibration qui vous remplit d’énergie et de bonheur.

Paula Martínez présentera les saveurs du congee, un plat de la cuisine asiatique, une sorte de riz crémeux et bouillonant que l’on consomme au petit-déjeuner, mais qui a des saveurs salées typiques du « midi ».

Et pour tous ceux qui veulent se souvenir des saveurs de leur enfance comme les Phoskitos, la Panthère Rose… Agueda Ubeira Naveiras @Chupipostres vous montrera ses secrets pour créer des versions végétaliennes des desserts de son enfance. Pour ceux qui préfèrent les plats traditionnels basques, Helenka Santos leur apprendra à les rendre végétaliens.

Et cette année, en guise de nouveauté, Be Veggie vous invite à un bar à chocolat végétalien le samedi, organisé par la Bombonería Maitiena de San Sebastián.

Une exposition de mode

Fashion Revolution Euskadi, qui fait partie du mouvement mondial Fashion Revolution faisant campagne pour une réforme systémique de l’industrie de la mode, présente à Be Veggie une exposition divisée en deux sections. Une partie est consacrée à la terminologie et aux concepts de l’industrie de la mode durable. Et un autre dans lequel 4 des ODD les plus difficiles pour l’industrie de la mode et certaines entreprises, organisations et centres travaillant vers le même objectif, la mode verte et propre, ont été sélectionnés, comme Good Clothes Fair Pay, Bcome, SKFK, Tytti Thusberg, Koopera, Basque Design Center.

Les enfants ont également leur place chez Be Veggie.

Les enfants qui souhaitent commencer à participer activement à Be Veggie trouveront également des propositions pour les initier à l’alimentation végétalienne. Deux activités ont été organisées pour eux.

Le monde animal et végétal, dans lequel ils colorieront des dessins pour mettre en évidence la valeur du monde animal et de l’environnement naturel, en insistant sur le respect de la nature, et une fresque collaborative dans laquelle ils concevront des images liées à l’importance du respect des autres animaux.

De la bonne musique pour animer une visite chez Be Veggie.

Le premier artiste à lever le rideau sur la scène de Be Veggie sera Jean Rohner : musique cumbia-harlecore pour toutes les identités dissidentes. Il sera suivi par Arrow&Bonne, le projet solo de Xabi Arratibel, musicien multi-instrumentiste et membre de la scène locale de Saint-Sébastien depuis 2007. Le dimanche commencera par un spectacle de Nagore Fernández au chant et Xabier Mendiluze à la guitare, le duo acoustique Radio Rebelde de Saint-Sébastien, qui apportera aux pavillons Ficoba les meilleures versions des années 80 et 90.

Une veganata pour flûte solo exclusivement pour Be Veggie.

Be Veggie a été la source d’inspiration dans laquelle le flûtiste et compositeur Efraín Oscher a puisé pour créer cette composition, qui sera créée lors du festival. Tous ceux qui veulent l’écouter ont rendez-vous le dimanche 5 décembre à 11h15.

Cours de Vinyasa Flow

Le yoga revient également à Be Veggie avec une autre habituée du festival : María Eskitxabel. Selon ses propres termes, « Mes cours vous encouragent à ne pas vous juger et à ne pas vous attendre à ce que vous ayez l’air sur le tapis. Au contraire, ils vous enseignent que le yoga est une pratique qui va au-delà de la perfection et vous donne l’occasion d’apprendre, de grandir et de lâcher prise ».

Travail de terrain chez Be Veggie

En quatre éditions seulement, Be Veggie est devenu une référence dans son domaine. Preuve en est que cette année, une prestigieuse institution de santé et une référence en matière de véganisme comme Proveg ont décidé de réaliser plusieurs études de terrain à Be Veggie.

D’une part, des chercheurs de l’Institut de recherche sur la santé de Navarre et de l’Université de Navarre viennent à Be Veggie pour recruter des volontaires désireux de participer au projet européen VeganScreener, dont l’objectif est de développer et de valider un questionnaire sur les valeurs nutritionnelles des végétaliens. Les personnes qui décident de participer se soumettront gratuitement à une analyse approfondie des niveaux de vitamines, de minéraux et d’autres biomarqueurs.

Proveg International, une organisation partenaire de Be Veggie, une organisation de sensibilisation à l’alimentation dont la mission est de réduire la consommation animale mondiale de 50 % d’ici 2040. Proveg va réaliser une enquête pour savoir si les gens sont conscients de l’impact de leur mode d’alimentation sur l’environnement. En pouvant interroger des personnes avant et après leur visite à Be Veggie, ils pourront également évaluer dans quelle mesure ce type d’événement influence les changements de mode de vie.

Informations pratiques

Entrée et parking gratuits. Le billet peut être téléchargé sur le site web de Be Veggie.

Heures d’ouverture :

– Samedi 3 décembre : 10.00 – 20.00h

– Dimanche 4 décembre : 10h00 – 19h00

Suivez-nous sur IG beveggie.ficoba

Tik Tok : @festivalbe Veggie

https://www.facebook.com/beveggie

Plus d’informations : www.beveggie.eus